Les protections auditives sont des équipements de protections individuels qui permettent de protéger et de préserver notre système auditif des bruits environnants pouvant être impulsifs ou continu, notamment sur les lieux de travail.

Le bruit est à l’origine d’un nombre important de risques et de maux, mais du fait des dangers « non palpable » dont il est à l’origine, il en résulte une minimisation de son impact auprès des salariés exposés.

Il peut par exemple augmenter le stress, la fatigue, diminuer la concentration, nuire à la qualité du sommeil, etc.
Tant de maux se révélant inoffensif, bénin en apparence, mais qui revêtent une autre dimension lorsqu’ils deviennent fréquents.

En effet, le bruit et ses effets négatifs sont, la plupart du temps, ignorés, car minimisés auprès des collaborateurs.

C’est pourquoi les protections auditives s’avèrent être la solution la plus efficace afin de lutter contre les nombreux risques auxquels nous sommes exposés et spécialement sur le lieu de travail.

Il est nécessaire pour un salarié exposé au bruit d’avoir à sa disposition des protections auditives individuelles.

A quoi servent les protections auditives ?

Bien sûr, selon le type d’activité, le secteur d’activité, les protections auditives ne peuvent s’adresser à tout le monde.
Cependant, dans certains cas, il est essentiel, voir primordial d’en posséder.

Peu importe le secteur d’activité, que l’on soit à la maison ou au travail, dès l’instant où l’intensité sonore atteint un niveau de 85 dB, il est primordial pour les personnes exposées de s’équiper avec des protections auditives.

C’est là, le meilleur moyen de préserver son audition et d’éviter tout risque de surdité dite professionnelle.

D’ailleurs, savez vous qu’en France, chaque année, sont déclarés 2.500 nouveaux cas de surdité professionnelle ?


Certains corps de métiers sont plus exposés au bruit que d’autres. Je pense notamment aux acteurs du BTP, de l’industrie comme la métallurgie, les verreries, etc. Ce sont des métiers où l’exposition au bruit est permanente et omniprésente, et ce, en continu.

Il arrive que des bruits surviennent sans que l’on s’y attende ce sont les bruits impulsionnels, jugés plus dangereux encore pour l’audition, car ils revêtent un caractère spontané et puissant. Quoi qu’il en soit, l’utilisation de protection auditive s’avère être obligatoire dans ce genre de cas.

Comme mentionné plus haut, la valeur limite d’exposition de 85 dB n’est pas anodine.

En effet, dès l’exposition à un volume sonore supérieur à 85 dB, les cellules ciliées, présentes dans l’oreille interne, peuvent être détruite de façon définitive. En quelques mots, plus vous êtes exposés à un volume sonore élevé, sans protection, plus les dommages causés à votre audition sont importants…

Il n’est pas non plus nécessaire de ressentir une douleur à votre audition pour qu’une détérioration de votre audition est lieu…
Le volume sonore n’est pas le seul responsable, en effet, la fréquence sonore est aussi en cause.

Les bruits jugés les plus dangereux sont ceux ayant une fréquence aiguë, même bref, ils peuvent causer de sérieux dommages à votre audition. Porter des protections auditives sur mesure s’avère alors fortement recommandé.

De plus, étant donné que ce sont ces cellules qui sont responsables de la captation des vibrations sonores et qu’elles vont par la suite se charger de les convertir en information pour le cerveau, à chaque fois qu’elles sont détruites, c’est tout votre capital auditif qui se retrouve affaiblis, amoindris, et ce, pour le reste de votre vie.

C’est pourquoi il est important de protéger en permanence ses oreilles lorsque vous êtes exposés au bruit, ainsi vous protégez à la fois votre santé, mais aussi votre capital auditif que vous conserverez toute votre vie. Sans quoi toutes lésions auditives est irréversible.

Afin de déceler les premiers signes d’un trouble auditif, il convient d’être attentif à certains symptômes… Notamment l’apparition récurrente d’acouphènes, des vertiges, une acuité auditive diminuée, etc.

Si vous êtes victime de l’un de ces troubles, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez un ORL pour vous faire diagnostiquer.